Chenilles processionnaires : les types existants et les traitements possibles !

Les chenilles processionnaires appartiennent à la liste des insectes indésirables. Bien qu’elles soient inoffensives, ce sont surtout leurs poils le véritable problème. En effet, ces derniers sont à l’origine des allergies intenses chez les humains et certains animaux. En outre des symptômes cutanés, le contact avec les micropoils des chenilles processionnaires peut également engendrer des problèmes liés aux yeux ou encore à la respiration. Leur propagation s’accroît surtout durant l’été. Dans le cas où vous soupçonnez une invasion de chenilles processionnaires, la plus sage des décisions consiste à les éliminer le plus vite possible. Justement, vous pourrez découvrir à partir de cet article comment faire. Mais avant cela, passons d’abord à la description des différents types de chenilles processionnaires existants. 

Les différents types de chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires sont des insectes qui présentent un réel danger pour les êtres vivants. C’est d’ailleurs pour cette raison que s’informer sur le sujet ne peut que vous être bénéfique. Effectivement, en sachant identifier les deux types de chenilles processionnaires existant en France (des pins et des chênes), vous pourrez mieux appréhender le danger. Pour le premier cas, ces insectes sont caractérisés par de longs poils de nuance gris clair, une tête noire et le dos orange (avec des rayures noires). Les chenilles processionnaires des pins vivent exclusivement comme leurs noms l’indiquent, c’est-à-dire dans les pins. Néanmoins, certains peuvent se trouver dans les Cèdres. Leur évolution commence de l’insecte du nid pour se poursuivre peu à peu en larve et chenille avant de finir en papillon nocturne. Concernant les chenilles processionnaires des chênes, leurs poils sont plutôt blancs, leurs dos noirs et leurs flancs gris. Si ces derniers apparaissent plus tardivement (mai à juillet) sur les chênes, leurs évolutions sont similaires au premier cas. En plus des informations sur cet article, vous pourrez trouver à partir de ce lien https://sos-chenilles-processionnaires.com/ d’autres éléments clés sur la biologie et le traitement des chenilles processionnaires. 

A lire aussi : Critères importants pour un bon aspirateur pour personne allergique

Les moyens les plus efficaces pour s’en débarrasser

Le moyen le plus efficace pour éradiquer de manière définitive les chenilles processionnaires consiste à intervenir depuis leur cycle de reproduction. Dans le cas où vous avez des doutes sur une possibilité d’invasion, vous pouvez appliquer l’une des méthodes suivantes :

  • La reprise du bacillage de Thuringe : ce bio-insecticide est la solution idéale lorsqu’il s’agit d’éliminer tous les types de vers et de chenilles.
  • L’utilisation du collier Procerex – Ecopiège : ces pièges offrent la possibilité à ses utilisateurs d’identifier les chenilles processionnaires lorsqu’ils descendent du tronc d’arbre pour atteindre le sol.
  • L’installation des nichoirs pour mésanges : en attirant les petits oiseaux qui adorent les chenilles processionnaires dans votre jardin, vous pourrez vous débarrasser d’un bon nombre de ces insectes.

Dans le cas où vous avez tout essayé, mais que les chenilles processionnaires apparaissent encore dans le prochain printemps, il est vivement recommandé de solliciter les services des experts. Même si leurs prestations sont onéreuses, avec des spécialistes compétents, vous aurez la garantie d’une éradication efficace (prompte et durable).

Lire également : Pourquoi contacter une société pour détruire les nids de frelons ?

Copyright 2023. Tous Droits Réservés